Editorial

25 septembre 2022

26ème  Dimanche du Temps ordinaire C

Un nouveau séminariste stagiaire

 

C’est le jour même de l’ordination d’Adrien, quelques minutes avant le début de la célébration, que Mgr Ravel, dans la sacristie de la cathédrale, m’a annoncé avec enthousiasme, et un peu d’avance, que j’aurais pour curé de stage le père Joseph Lachmann. Passée la concentration de la célébration, j’ai pu me réjouir de la destination mystère qui m’était réservée pour cette dernière année de séminaire : Sélestat, cité des humanistes !

Je dois dire que j’ai été doublement soulagé de l’habituelle appréhension qui précède toute nomination : soulagé d’arriver dans une communauté paroissiale attrayante par son dynamisme et la beauté des lieux, et soulagé d’y être accueilli par une équipe dont je connaissais déjà certains visages. Pour le reste, je découvre tout ici, et je dois donc aussi me présenter.

Je m’appelle Etienne Daubié, et j’aurai 28 ans le 18 novembre prochain. Je suis le deuxième de six enfants, né en région parisienne, et j’y ai grandi, entre ma paroisse de Saint Honoré d’Eylau, dans le XVIe, et mes études dans les Hauts-de-Seine. C’est au sein du Chemin Néocatéchuménal, un itinéraire de formation chrétienne né en Espagne en 1964, que mes parents se sont rencontrés, que je suis né, et que ma foi s’enracine et grandit. Dans ce cadre aussi, lors d’un pèlerinage, j’ai senti un appel du Christ à le suivre, dans un don total pour l’évangélisation. Par différents évènements, Dieu a mené mon histoire pour que j’entre en 2015 au séminaire Redemptoris Mater de Strasbourg, séminaire diocésain pour la nouvelle évangélisation ouvert en 1991 par Mgr Brand. J’ai donc fait, en même temps qu’Adrien Schneider, plusieurs années d’études de théologie, interrompues par un an d’évangélisation dans les banlieues pauvres de Ciudad de Mexico, puis un an en paroisse à Neuf-Brisach lors de l’épidémie de Covid, où j’ai rencontré le vicaire épiscopal d’alors, le père Joseph Lachmann.

En cette dernière année de formation, me voici donc chaleureusement accueilli dans votre communauté de paroisses, durant les temps de vacances, car il m’a été aussi demandé d’étudier, le reste de l’année, à Rome.

Je vois combien Dieu pourvoit avec bonté à tout ce qu’il me faut en m’envoyant ici, et vous demande de prier pour moi durant toute cette année.

Etienne Daubié, votre séminariste stagiaire.

Abonnez-vous à notre feuille de communauté en cliquant sur le bouton ci-dessous