Abonnez-vous à notre feuille de communauté en cliquant sur le bouton ci-dessous

Editorial

25 juillet 2021

17ème  Dimanche du Temps Ordinaire

720 - 2020
Jubilé Sainte Odile
L’arbre, symbole de la Sagesse

   Après la faute originelle consistant à s’ériger en décideur du bien et du mal, Adam a été chassé du jardin d’Eden, le privant du même coup du mystérieux arbre de vie. Mais Dieu n’a pas abandonné sa créature à son triste sort. L’être humain n’est pas condamné à cheminer dans les ténèbres de l’ignorance jusqu’à la fin des temps. Dans les traces laissées par tous les peuples dans l’histoire, on voit que les hommes ont cherché un sens à leur existence, scrutant la nature, les arbres, les astres et les événements, qu’ils tentent d’interpréter. De son côté, le peuple juif fait l’expérience de la rencontre avec Dieu, qui se fait connaître par des signes et qui lui enseigne la voie à suivre. La Sagesse, affirme le livre des Proverbes, « est un arbre de vie pour qui la saisit, et qui la tient devient heureux » (Pr 3,18). Ou encore : « Le fruit du juste est un arbre de vie ; le sage recueille la vie » (Pr 11,30).

   Dans l’avant-dernier chapitre du livre d’Ezéchiel, le prophète décrit la source du Temple, d’où jaillit une eau abondante. Et il termine ainsi : « Au bord du torrent, sur chacune de ses rives, croîtront toutes sortes d’arbres fruitiers dont le feuillage ne se flétrira pas et dont les fruits ne cesseront pas : ils produiront chaque mois des fruits nouveaux, car cette eau vient du sanctuaire. Les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède » (Ez 47,12).

   Le psalmiste, lui, fait l’éloge de « l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants, qui ne suit pas le chemin des pécheurs, ne siège pas avec ceux qui ricanent, mais se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne du fruit en son temps, et jamais son feuillage ne meurt ; tout ce qu’il entreprend réussira » (Ps 1). La révélation de la Loi d’un Dieu libérateur est le fruit d’une quête incessante de sagesse, recueillie de génération en génération et petit à petit mise en forme dans ce qui est arrivé jusqu’à nous dans les livres de la Bible.

Dominique Boillat, EAP

Arbre (Small).png
1521-2021
En hommage à la première mention connue de « l’arbre de Noël », conservée à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, la communauté de paroisse évoque durant cet été les divers symboles de l’arbre dans la Bible.