Actualités

La semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens 2021 a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp. Le thème choisi, basé sur le texte de Jean 15,1-17, exprime sa vocation de prière, de réconciliation et d’unité dans l’Église et la famille humaine : Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance. Propositions de courtes méditations pour chaque jour : du 18 au 25 janvier 2021 : Jour 1. « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis » (Jn 15,16) Au début, il y a une rencontre entre l’être humain et Dieu, entre le créé et le Créateur, entre le temps et l’éternité. Dieu, dans son amour, nous cherche. Début lumineux d’une relation d’amour toujours à reprendre à nouveau. Jour 2. « Demeurez en moi comme je demeure en vous » (Jn 15,4) La rencontre avec Jésus fait naître le désir de demeurer avec lui, en lui : temps de maturation où le fruit se prépare. Jour 3. « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 15,12) La veille de sa mort, Jésus se mit à genoux pour laver les pieds de ses disciples. Il savait la difficulté de vivre ensemble, et l’importance du pardon et du service mutuel. En Christ, nous sommes invités, à travers d’innombrables recommencements, à revêtir des sentiments de compassion. Jour 4. « Je ne vous appelle plus serviteurs… je vous appelle amis » (Jn 15,15) Dieu a soif de vivre en relation avec nous. Déjà il nous cherchait en cherchant Adam, l’appelant dans le jardin : « Où es-tu ? » (Gn 3, 9). Dans le Christ, il est venu à notre rencontre. Jour 5. « Déjà vous êtes émondés par la parole… » (Jn 15,3) La Parole de Dieu est toute proche de nous. Elle est bénédiction et promesse de bonheur. Si nous ouvrons notre cœur, Dieu nous parle et patiemment transforme ce qui en nous va vers la mort. Il retire ce qui empêche la croissance de la vraie vie, tout comme le vigneron émonde la vigne. Jour 6. « Que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure » (Jn 15,16) Quand nous nous laissons transformer par le Christ, son amour en nous grandit et porte des fruits. L’accueil de l’autre est une manière concrète de partager l’amour qui nous habite. Jour 7. « Je suis la vigne, vous êtes les sarments » (Jn 15,5) La veille de sa mort Jésus a prié pour l’unité des siens : « Que tous soient un… afin que le monde croie ». Liés à lui comme les sarments le sont au cep, nous partageons la même sève qui nous anime et qui circule entre nous. Jour 8. « Que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite » (Jn 15,11) Dans le Christ crucifié et ressuscité, un chemin de réconciliation a été ouvert : même la création est promise à un avenir de Vie et de Paix. Nous prenons part à l’œuvre de l’Esprit pour que, dans toute sa plénitude, la création puisse continuer à louer Dieu.

En raison des nouvelles dispositions concernant l’heure du couvre-feu, les heures des messes célébrées le soir sont modifiées jusqu’à nouvel ordre :

16h00 le dimanche soir et

17h00 pour les messes des lundis, mercredis et vendredis (s’il y a lieu).

Offrir une messe, c’est entrer dans la prière de l’Eglise, confier à Dieu les intentions qui nous sont chères et soutenir les prêtres. Pourquoi demander des intentions de messes ? - Pour dire Merci - Pour des sujets qui nous tiennent à cœur : la paix dans le monde, les réfugiés, les vocations … - Pour nos proches (vivants) : pour les accompagner dans les différents moments de leur vie - Pour nos défunts : geste de respect et de fidélité à leur égard ; demande à Dieu pour leur accueil dans le Royaume des Cieux. L’offrande, pour chaque intention de messe, s’élève à 18€ (montant fixé par l’Archevêché). S’adresser aux presbytères saint Georges ou Notre Dame de la Paix.

1
2

© 2020 by Cathoselestat

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now